Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Stade Lavallois Museum

Stade Lavallois Museum

Site consacré à l'histoire de l'équipe de football du Stade Lavallois et aux valeurs portées par les joueurs au maillot tango.

1er tour : Dynamo de Kiev L'ogre russe

Avant le match

Fanion des deux match (Collection LV)

 

  

 

 

AS 007

 

  Magazine DRIBBLE n°4 de Septembre 1983 ( Collection LV)

  Laval 15 031

  Laval 15 077Laval 15 078

 

  Laval 15 033Laval 15 034

  Laval 15 035

Laval 15 080Laval 15 081

 Laval 15 041-copie-1

 Laval-15-047.jpgLaval 15 046

 

 

 

 

 

 ONZEn°93 de Septembre 1983( Collection LV)

Article 1-copie-1


Article 2

121475img107

 

34949img108





14 Septembre 1983 : Match Dynamo de KIEV / Stade LAVALLOIS





Programme du match en russe ( collection LV)


Laval 004                         Blog SL 020

recto                                                                                   Verso : composition des équipes




L'entrée des héros au stade central de Kiev  ( photo Bernard Conneau et Michel le Mouel )


kiev1

 

 

 

 

 

 

Débordement d'Omar Séné sous le regard de Loïc Perard  ( photo Bernard Conneau et Michel le Mouel )


AS 006

 

 

 

 

 

 

 

 

 



France Football N°1954 20 Septembre 1983 ( Collection LV)

SL 176

 

L'équipe Magazine du Samedi 24 Septembre 1983

 

SL 259

 SL 260

 

 SL 261

  SL 263 SL 265

 SL 267SL 268

 SL 270SL 271

 SL 272

 SL 273

 SL 269

 

 

 

 



29 Septembre 1983 : Stade LAVALLOIS/ Dynamo de KIEV




Fanion du match (Collection LV)


Fanion Kiev 1                            Fanion Kiev 2

France Football N°1955 27 Septembre 1983 ( Collection LV)

SL 157         Sene 4




SL 151

SL 152


SL 153


SL 154


SL 155

Journal ONZE n°94 Octobre 83
( Collection LV)




LAVAL 9

5623img103

 

 

L'Equipe du 30 Septembre 1983

 

  Guide But 002

 

   


France Football n°1.956 du 4 Octobre 1983 ( Collection LV)



FF 001


FF 002

FF 004

 


FF 005


Mensuel le Contre Pied n°46 d'Octobre 1983 ( Collection LV)

Contre1

Contre3


Contre4

Contre 2


Article  Une saison de Football 1984 ( Collection Cyril YVON)

 

 

Une saison de football 1984

 

 

 

 

 

 



Quelques années plus tard....

 

Article Ouest France du vendredi 25 septembre 2009 ( Tous droits réservés Ouest France)

 


Le match du siècle : Laval bat le Dynamo Kiev

Match du siécle

De gauche à droite: Loïc Perard, Michel Le Milinaire, Jean-Marc Miton, sont de retour sur le stade où ils ont fait vibrer 16 500 personnes, le 28 septembre 1983.


C'est en 1983. Dans un stade bondé à la couleur tango, le Stade lavallois fait vibrer la France entière. Les joueurs viennent de battre l'un des meilleurs clubs européens, en coupe de l'UEFA.

Ça fera 26 ans lundi prochain. Le 28 septembre 1983, le Stade lavallois a disputé LE match de son histoire. En 32e de finale de la coupe d'Europe de l'UEFA, ils ont affronté le dynamo Kiev à domicile. « C'est comme si on avait battu le FC Barcelone d'aujourd'hui »,se souvient Michel Le Milinaire, l'entraîneur de l'époque. Cette rencontre reste un des plus grands moments de sa carrière. « Le stade était plein, toute la ville était en effervescence, on ne parlait que de ça. » Partout on ne voit que du orange. Les gradins sont archi-combles, près de 16 500 spectateurs sont venus assister à la rencontre.

Les frissons

Certains sont montés sur des escabeaux, d'autres se sont même hissés au-dessus des panneaux indiquant le score. « J'en ai même vu qui ont posé leur chaise sur des cannettes pour être plus haut de quelques centimètres et mieux voir. C'était incroyable », se rappelle Jean-Marc Miton, un des défenseurs de l'équipe.

Dès leur entrée sur la pelouse, pour l'entraînement, les joueurs sentent la ferveur du public les envahir. « Rien que d'en reparler ça me met les frissons »,raconte Loïc Perard, l'autre défenseur de l'équipe. On avait hâte de commencer le match. »

Dès les premières minutes de la rencontre, les Lavallois mettent un maximum de pression sur leurs adversaires. Ils jouent vite, sont engagés... Ils dominent. « L'ambiance était complètement folle. On avait 16 000 spectateurs dans le dos qui nous poussaient »,se souviennent les deux défenseurs.

Moins anxieux qu'au match aller, ils jouent beaucoup plus libérés, conscients qu'ils sont en train d'écrire une des plus belles pages de l'histoire du club. « Le soutien du public a transcendé l'équipe. Ça nous a fait pousser des ailes ».

Les actions se poursuivent, le pressing continue, les Soviétiques sont pris de vitesse et puis il arrive enfin : le but. On est à la 33e minute, José Souto vient de marquer. « Lui et Omar Séné ont été exceptionnels ce jour-là »,précise l'entraîneur de l'époque.

Rouleau compresseur

En deuxième mi-temps, les choses se corsent. Le Dynamo enclenche la vitesse supérieure et fait souffrir le Stade. « Ils ont mis la machine en route. On avait l'impression de jouer contre un rouleau compresseur. » Malgré tout, les Tango tiennent le coup et le résultat.

Ils se regroupent en défense pour faire face à la vivacité de l'attaquant Aleksandr Zavarov. L'international soviétique réussit quand même à leur mettre un but, mais l'arbitre le refuse. Ouf. « Il était hors de question qu'on perde à domicile, commente Michel Le Milinaire. Les joueurs se sont transcendés, leur jeu était brillant. »

Si brillant qu'ils ont marqué la France entière avec leur 1 à 0. Le quotidien L'équipe titrait en une le lendemain « Laval « Grand » d'Europe ». Joël Bats, futur gardien de l'équipe de France est venu les féliciter. Michel Hidalgo, sélectionneur de l'équipe de France, présent dans les tribunes a été conquis...

La plus belle page de l'histoire du Stade lavallois a été écrite le 28 septembre 1983.

Alan NAGARD.


Ouest-France

 

 

 

 

 

Partager cette page

Repost 0