Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Stade Lavallois Museum

Stade Lavallois Museum

Site consacré à l'histoire de l'équipe de football du Stade Lavallois et aux valeurs portées par les joueurs au maillot tango.

Les fils du Stade: Partie 1

 

Les fils du Stade Lavallois  

 

 

Le Stade Lavallois est un club à part à bien de égards. Les relations qu'il entretient avec sa ville et son département sont particulières. Au cours de son histoire, nombre de joueurs issus de Laval et de la Mayenne ont participé à l'ascension du club tango. C'est   ce mélange réussi entre enfants du terroir et joueurs provenant de l'extérieur qui fut certainement l’une des bases du succès de l'aventure lavalloiseet le secret de l'ancrage du club dans le quotidien de chaque habitant du département la Mayenne.

Pendant des décennies, on allait au Stade  Francis Le Basser pour  voir «  des gars du pays » faire jeu égal avec les vedettes du championnat de France. Un public populaire qui venait supporter ses enfants .De petits gens qui après une semaine de travail au bureau, à l’usine ou au champs voyaient dans les joueurs du Stade Lavallois non pas des stars « arrogantes  »  ou des mercenaires « surpayés » mais les portes drapeaux de leurs valeurs.

L'émergence de la «  génération dorée » issue du centre de formation du Stade Lavallois décupla ce sentiment de fierté collective. Lors des saisons 1984-1986, le Stade Lavallois fait unique en championnat de France de 1ère division alignait certains soirs dans son équipe une majorité de joueurs nés en Mayenne ou dans les départements limitrophes. C'était la grande époque des : Reuzeau, Perard, Paillard, Zanko, Sorin, Goudet, Lambert etc...

L’arrêt Bosman n’était pas encore d’actualité ….et Laval pouvait vibrer aux exploits de ses fils prodigues.

 

C'est à ces enfants de la Mayenne, nés à Laval, Mayenne, Château Gonthier, Gorron, Montsûrs ou Cossé le Vivien qui participèrent aux plus beaux épisodes de l'épopée du Stade Lavalloisque nous rendrons maintenant hommage. Nous y associerons aussi ces « mayennais d'adoption », joueurs nés hors du département mais devenus par leur fidélité au maillot tango des enfants de la Mayenne, ce que Michel Jouneaux qualifiait dans son livre (Le Stade Lavallois Une Histoire Edition Siloë)   de Fils du Sérail.

 

 

De la CFA à la 1ère Division : les pionniers.

 

 

C’est au cours de la saison 1956-1957 que le Stade Lavallois débuta sa marche en avant en remportant le titre de champion de division régionale d’honneur de la ligue Ouest et accéda à la division d’honneur. Deux joueurs nés en Mayenne se font remarquer au milieu de terrain par leurs capacités mais surtout par leurs précocités. Il s’agit de Jacques Ferrette 18 ans et de Maurice Gaumer 16 ans. Ils deviendront pendant 13 ans les chevilles ouvrières de l’équipe mayennaise et permettront à celle-ci de devenir l’une des meilleures formations amateur de l’hexagone jusqu’à la  finale de 1965. Joueurs très différents mais au combien complémentaires, Henri Bisson disait d’eux « Quand ces deux garçon ont le ballon dans les pieds, je suis sûr qu’il n’ira pas dans ceux de l’adversaire ».

 

 

SL 279

 

  Maurice Gaumer et Jacques Ferrette

 

 

 

 

 

  

Jacques Ferrette (Saison 1954-1967)

 

F4

 

 

 Né le 7 Novembre 1937 à Laval (53).

 

C’est à l’age de 15 ans qu’il commença à fouler les terrains de football et connu une ascension fulgurante. Il début en équipe première à 17 ans et en devient à 22 ans le capitaine. Il fut ensuite le leader incontesté de la formation mayennaise qu’il mena jusqu’à la finale du championnat de France amateur en 1965. Joueur doué doté d’une excellente technique, il était aussi reconnu pour ses qualités humaines.

Fidèle au Stade Lavallois malgré des sollicitations de club professionnels, il sera sélectionné une quinzaine de fois dans l’équipe de l’Ouest regroupant les meilleurs  joueurs de la ligue. En 1965 il est même retenu, fait rare pour un joueur venant de division d’honneur dans l’équipe de France amateur. Il mettra fin à sa carrière à l’age de 30 ans, victime de deux graves blessures aux genoux.

Jacques Ferrette est un des grands joueurs mayennais du Stade Lavallois est mérite une place à part dans la mémoire du club tango. Il connu une reconversion exemplaire comme PDG d’une entreprise de transport.

 

 

F1   SL 054

 

J.Ferrette dans les bras de F.Le Basser             H.Bisson,J.Ferrette et J.Barre en1965

 

 

 

 

 

 SL 053

 1965: Jacques Ferrette le héro de tout un peuple porté en triomphe.

 

 

Maurice Gaumer (Saisons 1955-1968)

 

 

G1

 

 

 

Né le 26 Janvier 1939 à Montsûrs (53)

 

Maurice Gaumer signe sa première licence au Stade Lavallois à l’age de 12 ans. Extrêmement précoce, il incorpore l’équipe première à l’âge de 16 ans. Joueur valeureux et infatigable travailleur il forme avec son compère Jacques Ferrette, habile technicien l’une des paires les plus efficaces du football amateur.

Il disputera la finale de 1965 et sera de l’équipe qui décrochera lors de la saison 1967-1968 le titre de champion de l’Ouest. Il sera sélectionné à trois reprises en équipe de l’ouest amateur.

Après 13 ans au plus haut niveau, une fracture de la jambe l’éloignera définitivement des terrains. Il n’abandonnera pas pour autant les tangos en devenant dirigeant et s’occupant de la formation des jeunes.

Au-delà du football il fera une longue et brillante carrière à EDF.

 

 

Alain Desgages (Saisons 1963-1978)

 

 

Desgages3             desgages2

 

 

 

 

 

Né le 16 Juin 1945 à Vautorte (53)

 

Si un joueur mayennais devait à lui seul représenter la fabuleuse aventure du Stade Lavallois, ce serait à coup sur Alain Desgages. Né en Mayenne, il fait parti à  20 ans de l'aventure de la saison 1964-1965 qui mènera l'équipe lavalloise en finale du championnat amateur. Au fil des années, cet arrière « sec dur sur l'homme, décidé et énergique  » (France Football du 11 Mars 1975) deviendra un titulaire indiscutable de la défense mayennaise en CFA puis en deuxième division. Joueur de devoir il connaîtra en 1976, la consécration en étant l'un des héros de la montée division 1 et l’un des deux mayennais d’origine (avec Bertin) titulaire des deux matchs de barrage contre le Red Star.  

Parallèlement à cette carrière de footballeur, l’on peut souligner sa réussite professionnelle  comme cadre du Crédit Agricole. Poste qu'il n'abandonna pas lors des deux  saisons  en Division 1 qui disputa avec le Stade Lavallois. (1976-1977 et 1977-1978).

Durant ses 15 ans de carrière au plus haut niveau, il ne connu qu’un seul maillot, celui du club Tango.

De Jacques Ferrette à Raymond Keruzore, de Jean Barré à Michel le Milinaire de la CFA à la 1èreDivision 1, Alain Desgages fut  le trait d'union indispensable  entre le monde amateur et professionnel ; le témoin    de la fabuleuse aventure des Tango et le symbole de l'identité mayennaise. Fabuleux destin pour cet homme de valeurs qui connaitra son épilogue plus de 20 ans après l'arrêt de sa carrière de joueur.

En effet Alain Desgages deviendra en 2000 membre du directoire du Stade Lavallois puis Président en Novembre 2002. Il ne restera qu’un an à ce poste puis démissionnera en Décembre 2003 pour « raisons personnelles » alors que l’équipe entraînée par un de ses anciens coéquipier de la montée Francis Smerecki, enchaînée les mauvais résultats.

Ce dernier épisode apparaît comme un symbole. L’homme qui avait vu le Stade Lavallois devenir un club à part dans le paysage du football français, savait il déjà  que celui-ci était condamné de façon inéluctable à une descente en Championnat amateur.

 

Alain Desgages restera à jamais dans la mémoire collective comme l’un des grands serviteurs de l’idéal tango.

 

 

Desgages 4S       desgages

 

 

 

Roger Bertin (Saisons 1973-1979)

 

 

 

Bertin3       bertin

 

 

Né le 30 Janvier 1951 à Andouillé (53)

 

Ce footballeur très énergiques et intraitables reconnaissable à sa barbe s’impose dés  1973 comme un titulaire indiscutable au poste de stoppeur. Il formera avec son compère Lamy et Alain desgages une ligne de défense intraitable qui permettra au Stade Lavallois de monter puis de se maintenir en Division 1 . Il mis fin à sa carrière en 1979.

Parallèlement à sa carrière de footballeur, tout comme Alain Desgages il connaîtra une belle carrière professionnelle en tant que technicien des Ponts et Chaussées puis fonctionnaire à l’Equipement.

 

Lamy et Bertin

 

La défense lavalloise veille en la personne du duo Lamy et Bertin

 

 

 

Michel Cougé (Saisons 1973-1975 et 1976-1981)

 

 

cougé 3     cougé

 

 SL 279-copie-1

 

Né le 11 Juin 1945 à Gorron (53)

 

Cultivateur d’origine, ses qualités de footballeur le firent remarquer et il intégra naturellement le Stade Lavallois en 1973.

Avant centre, en Mars 1975 France Football écrivait après la victoire du Stade Lavalloisen coupe de France «  D’énormes possibilités mais devra néanmoins encore travailler sa vision du jeu et varier davantage ses remises. A l’avenir devant lui ». Cet avenir, il le vivra pendant la saison 1975-1976 chez le frère ennemi du Stade Rennais et ne participera à la montée de Laval. Cette même année il fut sélectionné dans l’équipe de France Olympique et disputera au coté de   Platini, Amisse Rouyer ou Battiston, le tournoi des Jeux Olympiques de Montréal (élimination en quart de final 4-0 contre la RDA). Après ce court intermède rennais, il signera au Stade Lavallois et participa activement au maintient du club mayennais en tant que milieu défensif en 1977. Il disputera ensuite trois nouvelles saisons en orange et noir avant de mettre fin à sa carrière en 1980 sur une blessure à un genou.

 

 

Michel Cougé, homme de la terre, passionné de chevaux a eu l’honneur de représenter la France et la Mayenne dans la plus prestigieuse des compétitions sportives : les Jeux Olympiques.

 

cougé 2

 

Michel Cougé combatif. ( Photo Miroir du Football) 

 

 

 

 

Il convient de citer trois autres joueurs mayennais qui participèrent à l’épopée du Stade Lavallois en deuxième division et jouèrent quelques matchs en 1ère Division.

 

 

 

Jacques Lhuissier (Saisons  1967-1979)

 

 

Lhuissier 3            L'huissier

 

 

 

Né le 10 Septembre 1948 à Laval (53)

 

Défenseur

 

Fiche sur TangoFoot : link

 

 

Jacky Leroyer (Saisons 1969-1978)

 

 

Leroyer 3

 

 

 

Né le 6 Mars 1949 à Laval  (53)

 

Milieu  de terrain  

 

Fiche TangoFoot : link

 

 

 

Patrick Plessis (Saisons 1973-1977)

 

 

PlessisPatrice

 

  

Né le 26 Novembre à Meslay du Maine Arrière

Défenseur

 

Fiche TangoFoot: link

 

 

 

 

 

 

 

Suite Partie 2        

 

 

  

 

Partager cette page

Repost 0